Switch

Affichage des produits 1–24 sur 28

Sécurité des réseaux de sécurité
Un système et une application de sécurité doivent être sécurisés. C’est à dire que l’accès aux serveurs doit être sécurisé dans un local protégé des intrus par contrôle d’accès, et aussi du feu et des inondations, et que l’accès aux données doit être protégé, qu’il s’agisse des données de paramétrage et d’enregistrement auxquelles l’accès est réservé à des administrateurs et utilisateurs aux droits étendus. Aujourd’hui les normes de fonctionnement définies dans l’arrêté du 3 Août 2007 requièrent une traçabilité des actions sur le système dans un but de limiter les abus pour garantir l’intégrité et la pérennité des images, et cela a une incidence sur la sécurité globale du système tout en permettant également un meilleur respect de la vie privée.

En analogique, la sécurité du système de vidéosurveillance concernait essentiellement des aspects de protection physique (accès aux enregistreurs, protection du câblage, contrôle d’accès à la salle de contrôle). En IP, toutes les failles de sécurité des réseaux informatiques doivent être évitées, et une démarche sécuritaire pour les données et les flux devra être mise en place. A fortiori pour les réseaux IP comportant une partie sans fil. Toute porte d’entrée négligée sur le réseau, à n’importe quel endroit, permet de remonter dans les arcanes du réseau et non seulement d’accéder aux données, mais également d’en neutraliser le fonctionnement au moment voulu, facilitant une intrusion physique ou un vol. Plus particulièrement en ligne de mire seront les réseaux partagés entre plusieurs services, les intrusions logiques pouvant intervenir dans les deux sens. Ainsi, une entrée dans le système de vidéosurveillance par une caméra insuffisamment sécurisée d’un commerce peut permettre de remonter jusqu’au système de caisse et d’intercepter un paiement par carte de crédit. Bon à savoir : les caméras rayonnent et sont lisibles à bonne distance, et les câbles rayonnent aussi. Le transport de l’IP sur câble coaxial, si pratique en rénovation, peut représenter un réel danger, le coaxial étant une véritable antenne.

Les avantages de la convergence entre de nombreux services sur réseau IP sont pourtant des réalités, et la coexistence de plusieurs systèmes sur le même réseau de transport va continuer de se développer. Pirater des réseaux IP réclame de solides compétences informatiques et surtout du temps pour agir sans être décelé, parfois à proximité physique du réseau. Il faut prendre en compte le fait que ces compétences se rencontrent de plus en plus souvent, et que certains outils deviennent faciles à trouver sur Internet. La protection à 100% n’existant pas, après avoir sécurisé sérieusement le système, il faudra estimer les valeurs respectives du jeu et de la chandelle, pour les deux parties.

Reste que les sites sensibles ayant besoin d’une sécurité sans faille seront bien avisés d’utiliser un réseau IP dédié pour les fonctions de sécurité, et peut-être d’utiliser des caméras analogiques en extérieur ou sur certains endroits plus particulièrement vulnérables.